AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 (2)Je l'aime

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wobmiar

avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 24/10/2015
Age : 22
Localisation : Albyrion

MessageSujet: (2)Je l'aime   Lun 7 Déc - 14:35

Je l'aime. Même si au début je savais pas trop c'était quoi, maintenant je le sais.

Maelias est comme... Comme un gâteau au chocolat. Sauf que tu peux pas t'en écœurer. Mmm... Je prend note, je suis nulle pour les comparaisons. Attendez, laissez-moi une deuxième chance. Ahem.

Maelias est l'étoile qui ne s'éteint jamais, même lorsque le soleil se lève. Elle est la fleur qui garde ses pétales colorées toujours, même lorsque l'hiver arrive. Lorsqu'elle me domine de toute sa grandeur, ce n'est pas de l'ombre qu'elle me fait, mais de la lumière. Lorsqu'elle rit, le grelot le plus doux n'atteint pas sa cheville. Son sourire réchauffe mon cœur, son regard le fait fondre. Ses cheveux semblent être la définition de la nature, son corps avoir été créé par le plus talentueux des dieux. Sa délicatesse, sa gentillesse, n'ont d'égal que l'amour que je lui porte. Elle est belle...

Ah oui désolée, perdue dans mes pensées un instant. Donc ouais, il est évident que, lorsqu'elle a voulu visiter les capitales avec sa sœur, je me suis joins au voyage. C'était une première pour moi. Étrangement, plus je m'éloignais de la maison, plus je me sentais mal. Mais je pouvais facilement ignorer cette douleur en admirant Maelias, gracieuse, magnifique... Et puis, lorsque Camille a décidé de se séparer de nous, j'ai bien voulu en profiter un peu. Un peu comme un rendez-vous, c'est un tête à tête à l'un des restaurants de Rivelion que nous avons reçu. Mais il y avait trop de personnes. Alors j'attendis un peu plus tard, et j’amenai Maelias près d'une cascade. Gênée? Complètement. Je ne savais pas trop comment réagir.

Mais j'ai réussi à lui dire. "Je t'aime."

Je ne sais pas comment elle l'a prit. Ça s'est passé trop vite. Mes émotions rebondissaient dans ma tête et mon cœur comme une balle de ping pong entre deux joueurs experts. Je ne me souviens plus de beaucoup de choses, juste que... Que je n'ai pas pu m'empêcher de l'embrasser. Des lèvres de déesse. Mais j'avais honte, alors je me suis retirée après 1 seconde à peine. Nous sommes restées un moment ensemble, puis j'ai décidé de briser le malaise en partant. Et là PAF! Malaise. Je tombe. Comme ça, pouf, la douleur me reprenant. Je sentais mon énergie se quitter, c'était insupportable. Je me suis mise à voir les choses... Pâlir, perdre leurs couleurs, avant de me dire qu'il fallait que je rentre à la maison. J'avais atteint des escaliers et... Trou noir.

Je me suis réveillé à Myriandor. Je ne voyais presque plus rien. Tout semblait... Transparent. Mais Maelias était là... Troublée par des voix dans ma tête. On m’appelait. Ma maison m'appelait. Elle m'a apporté à un ethérien, qui a eu la gentillesse de créer un portail vers ma maison, et c'est là que tout est redevenu normal. Mon énergie revint. Les couleurs autour de moi revinrent.

J'avais eu peur. Maelias, sans couleurs. Mon amour, mon arc-en-ciel. Je me proposai comme hôte pour l'ethérien, monsieur Xéloras, qui ne pouvait pas rentrer par manque d'énergie. Il est parti se coucher. Je suis seule en haut, avec Maelias.

Je suppose que j'avais des explications à donner.

Malheureusement, il y a trop de choses que je ne sais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
(2)Je l'aime
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» artistes, illustrateur(trices) , peintres qu'on aime
» DDP, je t'aime moi non plus !
» Souffleur-alcolique lvl 17 n'aime pas l'alcool )-:
» [RP] La vie est dure, quand on est maire et qu'on aime l'alcool ...
» Faust, l'homme qui aime le feu.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Albyrion :: Le Monde d'Albyrion :: Histoires-
Sauter vers: