AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 (24)L'élève du Lancier Rouge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wobmiar

avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 24/10/2015
Age : 22
Localisation : Albyrion

MessageSujet: (24)L'élève du Lancier Rouge   Jeu 10 Déc - 20:10

"Tu es nulle!"

Il la frappa.

"Plus vite!"

Il la frappa encore.

"Tu es faible!"

Le Lancier Rouge lui asséna un coup de pied puissant. Isiris tomba au sol. Elle était en sang, des bleus partout, le nez cassé. Elle se releva difficilement.

"Tu n'as jamais appris à te battre ou quoi? cria l'homme masqué.

Isiris cracha du sang au sol.

- Ça fait des jours que tu me martyrises ainsi, répondit-elle. Notre race n'est pas faite pour le combat, mais pour la magie!

À ces mots, le lancier lui donna un uppercut qui la fit tomber à nouveau.

- Ne lève pas la voix devant ton maitre! grogna l'assassin.
- Tu n'es pas mon maitre!" s'écria l'ethérienne.

Un coup de pied lui coupa le souffle. Elle cracha encore du sang, et rigola, un peu par réflexe. Elle regarda le Lancier Rouge, lui tirant la langue.

"Tu pues."

Son interlocuteur se mit à rigoler, puis sourit, se surprenant même à faire cela, n'ayant depuis longtemps pas rigolé de façon sincère.

"Tu vois, tu deviens de plus en plus résistante."

Isiris secoua la tête, et se releva.

"Ça fonctionne pas comme ça...

Elle se fit interrompre par l'encapuchonné de rouge, qui l’agrippa par la gorge.

- Alors prouve-moi le contraire..." souffla-t-il, avant de la projeter contre un arbre.

L'ethérienne écarta ses ailes, freinant son mouvement, évitant de se fracasser contre l'arbre. Un sourire violent l'illuminait. Le Lancier Rouge lui fit face.

"Sent la frustration, la colère t'envelopper, le désir d'être assez forte pour te venger. Je ne sais pas comment fonctionne ton lien avec l'autre Isiris, mais si elle semble avoir le mal en elle, c'est que tu l'as aussi. Du nerf!

Isiris, sans cesser de sourire, croisa son regard avec celui de son mentor, comme dans un air de défi.

- Aucun ethérien n'a le mal en lui.
- À priori" dit une voix à leurs côtés.

Ils se retournèrent tout deux. Assis sur des rochers, à quelques mètres de la scène, étaient assis Baiser Mortel et Pilier Diplomate, sirotant chacun des verres de bière. L'ethérien continua:

"Toi tu es née précocement, tu es une véritable enfant. Ton cœur n'a pas eu le temps d'être créé à 100%, ce que tu deviendras dépend de la façondont tu grandiras. Ton cœur se développera, et affectera ton corps. En terme général, tu as plus de potentiel que n'importe quel ethérien ou nethérien, dépendamment de ce que tu deviens.

Lancier leva un sourcil, et dit d'un ton sarcastique:

- Ne vous gênez surtout pas..."

La naine sortit un bol de popcorn, dans lequel se servit son maitre, qui souriait. Le Lancier Rouge roula les yeux, puis se retourna vers son élève.

"Isiris.
- C'est moi c'est mon nom.
- Toi qui vante la magie de ta race, et si tu me faisais une petite démonstration?

Le sourire de l'ethérienne pris une tournure sadique.

- Avec plaisir."

Elle sortit un petit bâton de sa ceinture, qui s'illumina, et grandit, prenant la taille d'un sceptre, de couleurs roses et bleues pâle. Une étoile ornait le sommet, décorée de petites ailes, sortant bien avec ses vêtements. Elle fit flotter le bâton devant elle, puis écarta les bras. Un choc de lumière sortit de l'arme, et soudain, instantanément, un mur de briques se matérialisa à l'endroit où se tenait le Lancier Rouge, le recouvrant entièrement. On entendit un bruit de surprise quelques mètre plus loin; Pilier recracha sa gorgée de bière dans un "prrfffft" bruyant. Il resta béa devant le mur. C'est son élève qui réagit la première, elle aussi les yeux écarquillés.

"Il est mort?" questionna-t-elle.

Isiris s'essuya la bouche, fière d'elle. Son sourire disparut lorsque le mur se mit à trembler. Des fissurent apparurent, et se mirent à grossir, jusqu’à ce que le tout brise en morceaux. Le Lancier Rouge était là, souriant, se craquant les poignets.

"Bien, mais est-ce que ça serait suffisant pour m'empêcher de te tuer?"

Il bondit vers l'ethérienne. Cette dernière déploya ses ailes, et se propulsa dans le ciel, le plus haut possible, pour être hors d'atteinte, mais toujours de façon à voir l'assassin en bas. Ce dernier leva la tête.

"Et maintenant?"

Isiris fit tourner sa baguette, et un bloc de roches apparut devant elle. Ce dernier entama sa descente vers le sol dès sa matérialisation terminée. C'est sans difficulté que l'homme l'évita.

"Il en faudra plus si tu veux me toucher!"

La fille aux cheveux roses grogna, et se mit à faire apparaitre une pluie de rochers, un par un. Ces derniers  filèrent vers leur cible, qui échappa un rictus. C'est exactement ce qu'il voulait. Il se pencha, puis fit un saut en direction d'un des rochers. Prenant élan sur son bord, il fit de même sur le deuxième, se propulsant encore plus haut. Isiris ne remarqua son erreur que lorsque le surhumain l'agrippa par le pied. Il prit son corps entre ses mains, et retourna l'ethérienne qui, trop lourde, commença à tomber. Elle tourna le regard vers le sol sous elle, se rapprochant à grande vitesse.

"Quelque chose d'autre sous ta manche? demandant en rigolant l'assassin.

Isiris croisa le regard masqué.

- C'est déjà sorti.

Elle replia une aile, et, d'un mouvement calculé, inversa les positions des deux chuteurs.

- Oh, fut le dernier mot du Lancier Rouge.

Ils heurtèrent le sol dans un choc qui fit remonter la poussière. Le silence se fit entendre. Pilier se leva, et s'envola en direction du point d'impact. Le corps d'Isiris se collait à celui du lancier, au-dessus de lui. Ce dernier avait légèrement enfoncé dans le sol. C'est presque avec surprise que l'ethérien vit la fille rire faiblement, le regard collé dans celui de son maitre.

"Tu es laid, dit-elle, grimaçant de douleur.
- Tu es ridicule, répondit l'assassin du tac au tac, rigolant à son tour.

Isiris essaya de bouger, mais elle n'en était plus capable.

- Je crois que... J'ai brisé tous les os de mon corps... Ha ha ha... C'est con...

L'encapuchonné se tortilla aussi, puis sourit.

- Pareil, hé hé..."

Pilier Diplomate toussa:

"Ahem, vous avez besoin de mes soins, ou vous voulez rester ensemble encore un moment?"

Isiris ouvrit les yeux grands, rougissante. Lancier resta sans voix, fixant le regard de l'ethérienne, pris dans ses pensées. Il en oublia la douleur un moment, puis toussa à son tour avant de confirmer:

"Soins."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
(24)L'élève du Lancier Rouge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eleve Ombre Rouge
» [Multi] [Theoden] Une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
» led rouge
» La menace Rouge...
» Le Cristal rouge vient d'arriver sur Kirin Tor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Albyrion :: Le Monde d'Albyrion :: Histoires :: Mémoires d'Annabelle-
Sauter vers: